Une psychothérapie

« Tu devrais aller voir quelqu’un, te faire aider… »

Dans le Ji King – Livre des changements chinois – il est parfois donné comme conseil d’action «  Profitable d’aller voir quelqu’un  » , il s’agit de soumettre son problème à un autre, se confier pour simplement éclaircir sa vision de sa vie, de soi-même, se poser et changer de point de vue et de représentations.

Souffrances et questionnements sont des motifs d’entreprendre une psychothérapie. Il est parfois nécessaire de prendre du temps pour soi, s’extraire du flot quotidien pour prendre du recul et se faire aider afin de sortir des enfermements et des répétitions,  parler de soi librement pour comprendre, se comprendre, décrypter sans jugement, accueillir les émotions, soigner ses blessures, changer dans sa vie ce qui peut l’être, et se soigner tout simplement. Il arrive alors que l’on se découvre des ressources insoupçonnées et que la source asséchée se remette à couler librement …

La personne est considérée dans sa parole et dans ses émotions, dans ses ressentis, dans son corps…

Dans un espace et un temps dédiés, je vous accueille et vous accompagne dans cette démarche de rencontre avec vous-même et de transformation profonde.

Ji King, traduction Javary-Faure , Albin-Michel 2002

psychologie analytique jungienne ou psychologie des profondeurs

Carl Gustav Jung, psychiatre suisse du début du XXème , collaborateur dissident de Freud, a construit un système théorique basé sur l’expérience et l’observation de la psyché humaine, la sienne, celle de ses patients et de l’histoire de l’humanité à travers la diversité de son expression ( spirituelle, artistique, scientifique … ) . Les principes de cette théorie sont basés sur la dualité conscient-inconscient, la dynamique énergétique entre ces deux pôles, les principes de compensation… Le processus d’individuation est la force vitale venue de l’Inconscient qui nous pousse à devenir nous-même. Jung a établi une sorte de carte schématique de notre psyché qui donne des repères et permet le travail: le moi, l’ombre, l’animus et l’anima, le Soi sont des instances que nous pouvons rencontrer dans les rêves, personnifiés et symbolisés par les images, avec lesquelles nous avons à commercer. Chacun de nous les vit de façon collective et personnelle et nous les rencontrons dans chaque analyse.

Un grand nombre de concepts jungiens ont été intégrés à l’esprit du temps: les types psychologiques ( introverti-extraverti), la notion d’archétypes, celle d’Inconscient collectif…

Les instances de l’Inconscient : l’ombre, animus-anima, le Soi

L’ombre est la partie de nous que nous avons le plus de difficultés à voir mais qui est discernable grâce aux projections que nous faisons sur l’extérieur : sur les autres, le monde…

« L’ombre est quelque chose d’inférieur, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. »

Mais l’inconscient n’est pas uniquement le réceptacle de toutes nos obscurités, il est également le terreau où croissent nos lumières non encore conscientes.

Continuer la lecture de « psychologie analytique jungienne ou psychologie des profondeurs »

à propos de moi-éléments de parcours

Je découvre la psychologie analytique avec une psychothérapeute jungienne alors que j’ai tout juste 17 ans. Le travail des rêves me laisse une impression profonde et transformatrice. L’écoute de l’inconscient et sa prise en compte dans notre vie consciente me parait être le moyen le plus efficace de réaliser l’adaptation au monde en respectant la vie intérieure. Ces deux dimensions sont en interaction permanente et c’est leur juste articulation qui constitue une vie en accord avec elle-même. Ma recherche s’inscrit alors dans un travail personnel ininterrompu.

Continuer la lecture de « à propos de moi-éléments de parcours »

renseignements pratiques – me contacter

  • Tarifs: individuel : 50 € , couples: 60 €

Des aménagements sont possibles.

  • Contact:

25, boulevard Théodore Lacombe 30200 BAGNOLS / CEZE

13 bis, rue Claude Granier 84000 AVIGNON

06.08.66.81.58

atelierpsy@lucie.jacope.fr